Search and sort

Pourquoi le Hasselblad de Dave est indémodable

2015-10-21  Dave Richards, photographe de mode et portraitiste installé en Nouvelle-Zélande, n’avait que quinze ans lorsqu’il a pu toucher pour la première fois un Hasselblad – sans toutefois pouvoir s’en servir. Il faisait à l’époque des petits boulots pour un quotidien local. 

Aujourd’hui, il utilise de préférence un H4D-40.

« J’adore mon métier, et je ne laisse rien au hasard, dit-il. On pourrait dire que mon style allie précision et fantaisie, mais le moment venu, je travaille vite. Je saisis plutôt bien les situations, ce qui me permet de satisfaire à coup sûr le client – mais j’en pousse la logique au maximum de manière à créer des scènes de grande qualité, tout en gardant l’esprit ouvert : il y a d’heureux accidents à ne pas rater. »

« Cet appareil a complètement changé mon approche de la photographie. Aujourd’hui, les 35 mm me semblent être des jouets », dit-il ».

« Il faut dire que le rendu du détail du H4D-40 est assez incroyable. Même sur des images ramenées à 4 Mo, la qualité est incomparable.

Cet appareil me pousse dans mes retranchements. Il m’incite à faire plus attention à l’éclairage, etc. Et puisque j’ai la certitude d’un résultat de très haute qualité, j’ai le sentiment de pouvoir toujours améliorer mes clichés.

richards1

Heartbreak Hotel by Dave Richards

Et d’ajouter : J’ai longtemps été satisfait par la qualité obtenue avec mes reflex numériques, mais rétrospectivement, c’était plutôt moyen. Mon Hasselblad a suscité chez moi un véritable regain de créativité. Mon travail d’avant – portraits, etc. – n’est simplement pas du même niveau. Ce qui n’a pas que des avantages : si je m’écoutais, je referais pratiquement tout mon book ! »

richards4

Barbie Lagerfeld by Dave Richards

Selon Dave, le H4D-40 lui permet de créer des images de qualité véritablement supérieure.

« Dès l’ouverture de l’emballage, impossible de ne pas voir qu’il respirait la qualité et la robustesse, poursuit-il. Je l’ai chargé et pris quelques clichés, mais ce n’est qu’en visualisant les premières images que mon univers a basculé. Le détail, la netteté… Sur l’écran de mon ordinateur, c’était une révélation. Avec cet outil, le rendu des carnations est hallucinant. Rien à redire, c’est d’un réalisme parfait !

dave-richards-2-girls

Avec mes reflex numériques, je n’avais jamais été vraiment content de la mise au point. Mais avec l’excellente fonction True Focus, la netteté est idéale à chaque fois – même à l’ouverture maximale de l’objectif. Quant au viseur, il est si grand et lumineux que la mise au point manuelle est un jeu d’enfant – et c’est très important pour moi. J’ai fait ma première séance photo avec cet appareil pour un coiffeur qui, en utilisant mes photos, a remporté le prix du meilleur coiffeur néo-zélandais de l’année. »

richards6

A.J Kelly by Dave Richards

Et maintenant ?

« J’ai enfin pu espacer quelque peu mes commandes pour me consacrer à des travaux plus personnels, se réjouit-il. J’ai prévu des séances en Australie et en Nouvelle-Zélande, et suis sur le point de commander quelques objectifs Hasselblad qui m’accompagneront sur ces sets. »

« Le H4D-40 a complètement changé mon approche de la photographie. Aujourd’hui, les 35 mm me semblent être des jouets »

http://daverichards.co.nz/

Modèle d’appareil
Durée d’exposition
Ouverture
ISO
Mode d'exposition
Exposition automatique Exposition manuelle Autobracketing
Photographe