Search and sort

Travailler sous pression... avec un Hasselblad H5D-50c

2015-12-09 Quand on lui confie la mission ultra-secrète de photographier à Paris le dernier concept-car de Peugeot, Tim Wallace, grand photographe spécialisé dans les voitures, y voit l’occasion idéale de mettre à l’oeuvre le Hasselblad H5D-50c à capteur CMOS.

timwallacebhs1

Les constructeurs automobiles sont très secrets à propos de leurs dernières créations. Aussi, quand il est approché par Peugeot pour photographier le tout dernier concept-car de la marque, Tim Wallace n’est guère surpris par une condition impérative du contrat : le travail doit être fait à huis clos dans le studio du constructeur à Paris.

Timwallacebhs2

« La voiture est arrivée sur place entièrement dissimulée pour éviter qu’on ne l’aperçoive depuis les immeubles voisins, raconte-t-il, et malgré la vague de chaleur qui s’était abattue sur l’Europe, il faisait 35°C à Paris, nous avons dû travailler toutes portes fermées. Et avec le matériel d’éclairage en route et la chaleur qu’il dégageait, nous avons travaillé dans des températures étouffantes, au delà de 42°C. Par moment, c’était franchement insupportable. »

Un travail sous pression à plus d’un titre : la mission avait une durée maximale de quatre jours et l’équipe a dû redoubler d’efforts, parfois pendant plus de 12 heures de suite.

timwallace1

Timwallace2

Pas vraiment les conditions idéales pour étrenner un nouvel appareil, mais en y réfléchissant, Tim s’est dit que le travail correspondait bien aux atouts du Hasselblad H5D-50c.

« J’utilise le matériel Hasselblad depuis sept ans. J’apprécie la fiabilité de mon H3D, mais surtout j’adore les objectifs et j’en possède maintenant toute une collection. Quand j’ai pensé à le remplacer, j’ai envisagé le H5D-50c avec les avantages du capteur CMOS, car il me permettait de tirer le meilleur parti de mon équipement sur la même plateforme. »

timwallace4

timwallace6

Sa confiance a été récompensée puisque, malgré la température extrême, le H5D-50c n’a pas flanché un seul instant. Nous n’avons pas eu le moindre problème, quelle que soit la façon de l’utiliser, sur trépied FOBA ou attaché à l’envers à 15 m au-dessus de la voiture et commandé à distance. Avoir ce niveau de fiabilité et, surtout, la confiance de pousser l’équipement dans ses limites et de travailler à un rythme soutenu, cela nous a grandement aidés. C’était l’outil parfait pour ce genre de travail. J’ai été très impressionné et très content de mon choix. » Mission accomplie.

timwallace3

Plus d’informations sur cette séance de prise de vues

Le Hasselblad H5D-50c fait actuellement l’objet d’une offre promotionnelle pour une durée limitée.

Modèle d’appareil
Durée d’exposition
Ouverture
ISO
Mode d'exposition
Exposition automatique Exposition manuelle Autobracketing
Photographe