Search and sort

Hasselblad Masters Awards 2016: Catégorie Photographie urbaine – Lauréat: Ali Rajabi

2016-01-26  « Pour moi, la rue est un gigantesque studio »

La rue a toujours été le terrain de chasse de prédilection d’Ali Rajabi, armé de son appareil photo.

« Je suis fermement convaincu que dans ce monde, il n’y a rien de plus beau à photographier que les hommes et les femmes, déclare-t-il. Pour moi, la rue est un gigantesque studio où on peut photographier son sujet dans une multitude de formes et de concepts ».

hasselblad_master_2016_street_ali_rajabi
Winning entry in the Street/Urban category photographed by Hasselblad Master Ali Rajabi

Ali, qui est né et a grandi en Iran, habite aujourd’hui à New York. Il a débuté sa carrière en 2001, âgé d’à peine 21 ans, comme enseignant à l’Institut des Technologies de Téhéran. « J’enseignais principalement le graphisme, précise-t-il, mais j’ai aussi organisé de nombreux séminaires et cours pour les photographes iraniens, et  en 2005, je me suis dit qu’il fallait que les étudiants soient formés aux retouches et à la gestion des couleurs en  Photoshop. Cela m’a amené à améliorer mes propres talents de photographe, et au bout d’un an, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus vivre sans mon appareil photo ».

L’objectif d’Ali était de mettre en place des cours offrant les mêmes opportunités à tous les étudiants. Après avoir échoué deux fois à mettre son projet sur pied, il est finalement parvenu à créer en 2010 l’Atrin Centre, site en ligne pour les photographes et les graphistes, aujourd’hui le plus important en son genre en Iran.

Ali, qui avait toujours rêvé de créer un travail de rue autour du thème de la neige, en a eu l’opportunité de manière plutôt inattendue. « Souffrant de graves problèmes intestinaux, confie-t-il, je devais retourner en Iran pour y suivre un traitement. C’est la veille de mon vol de retour que j’ai pris la photo qui m’a permis d’être le lauréat de ma catégorie aux Hasselblad Masters, et même si j’étais très malade, je ne voulais pas rater l’opportunité de photographier la magnifique neige qui venait de tomber. J’ai avalé deux ou trois puissants anti-douleurs, puis je suis parti affronter des températures de l’ordre de -17 °C.

En me baladant, je suis arrivé à la 6e Avenue où soudain, j’ai vu cette scène. J’ai attendu que les feux passent au rouge pour bondir au milieu de l’avenue et appuyer sur le déclencheur. Je peux vous assurer que je me souviens encore du klaxon du taxi qui s’énervait derrière moi! »

C’est à 3 heures du matin qu’Ali a reçu sur son téléphone portable l’e-mail l’informant qu’il avait gagné. « Je suis resté muet pendant 30 à 40 secondes, dit-il, puis j’ai remercié Dieu et j’ai poussé un grand cri. Chaque fois que je pense à cet award, je vois défiler les grands noms de ceux qui ont remporté un Hasselblad Masters Award dans le passé, et cela me donne des tonnes d’énergie pour travailler encore plus assidûment que jamais. »

www.ali-rajabi.com

Facebook: Ali Rajabi

Instagram: @nightblueman

Les dix gagnants auront pour mission de créer avec un moyen format Hasselblad un nouvel ensemble d’images exclusives sur le thème ‘Inspire’ (coïncidant avec le 75e anniversaire de Hasselblad) pour la nouvelle édition du Hasselblad Masters Commemorative Book. Lors d’une cérémonie spéciale à la photokina 2016 de Cologne en septembre prochain, Hasselblad remettra aux gagnants le trophée ainsi qu’un appareil photo qu’ils pourront conserver.

Hasselblad Masters 2016

Modèle d’appareil
Durée d’exposition
Ouverture
ISO
Mode d'exposition
Exposition automatique Exposition manuelle Autobracketing
Photographe