Search and sort

Prix Hasselblad Masters Awards 2016 : Lars van de Goor (catégorie paysages/nature)

2016-02-09 « Avec mon nouvel Hasselblad, mes photos vont crever l’écran. »

Les gens créatifs dans un domaine se montrent souvent capables d’en aborder d’autres avec autant de bonheur. Tel est le cas de Lars van de Goor, musicien dans une autre vie, et actuellement photographe paysagiste de renom.

hasselblad_masters_2016_landscape_larsvandeGoor
Winning entry in the Landscape category photographed by Hasselblad Master Lars van de Goor 

« J’ai commencé à m’intéresser à la photographie en 2007, dit Lars. Ce n’était alors qu’un simple hobby, et j’ai tout appris par moi-même. Je vivais à l’époque près d’Amsterdam, et j’ai beaucoup parcouru les environs à vélo en quête du cliché ultime.

Il y avait près de chez moi un long canal bordé d’arbres, et j’ai commencé à m’essayer à la composition sur ses rives. Ce thème a eu l’heur de plaire : quand je postais mes œuvres en ligne, les gens n’étaient pas avares de compliments. Cela m’a poussé à m’investir davantage.

Être sans formation n’avait pas que des inconvénients : je ne me sentais pas enfermé dans un carcan de règles. Mais d’un autre côté, un autodidacte réinvente la roue en permanence. J’ai pondu en mon temps bon nombre d’images mal cadrées et floues, et je me suis alors essayé à la post-production dans l’espoir d’en sauver certaines… ce qui, bien entendu, est loin d’être toujours possible ! »

Sa persévérance a fini par payer, et en 2010, ayant acquis suffisamment de confiance en soi, Lars s’est inscrit au concours Hasselblad Masters dans la catégorie paysage/nature, finissant dans les dix premiers. Et cette année, il remporte le premier prix dans cette catégorie, avec un cliché d’une beauté surnaturelle pris dans la forêt de Speulder, l’une des plus anciennes et des plus réputées des Pays-Bas. « J’ai pris cette photo vers la fin de l’automne, dit-il. Les hêtres conservent leurs feuilles très longtemps, parfois jusqu’à la repousse. Je suis tombé en arrêt devant le contraste que faisaient les branches et leurs feuilles avec l’arrière-plan brumeux. »

Ravi d’avoir remporté ce prix, Lars, qui vit actuellement avec son épouse et le fils de cette dernière à Lochem, dans le Gelderland, l’une des provinces les plus photogéniques des Pays-Bas, n’a qu’une envie : faire subir l’épreuve du feu à son nouvel Hasselblad. « J’étais musicien, et je n’aurais jamais cru que la passion de la photographie allait prendre le dessus une fois pour toute chez moi, dit-il.

J’ai apprécié les reflex numériques que j’ai eu l’occasion d’utiliser, et ils répondaient très bien à mes besoins. Mais je suis persuadé qu’avec mon nouvel Hasselblad, je pourrai passer la vitesse supérieure – mes photos vont carrément crever l’écran. »

www.larsvandegoor.com

Facebook: Lars van de Goor Photography Art

Instagram: @larsvandegoor

 

Les œuvres couronnées par le prix Hasselblad Masters 2016 sont visibles ici

Les dix gagnants auront pour mission de créer avec un moyen format Hasselblad un nouvel ensemble d’images exclusives sur le thème ‘Inspire’ (coïncidant avec le 75e anniversaire de Hasselblad) pour la nouvelle édition du Hasselblad Masters Commemorative Book. Lors d’une cérémonie spéciale à la photokina 2016 de Cologne en septembre prochain, Hasselblad remettra aux gagnants le trophée ainsi qu’un appareil photo qu’ils pourront conserver.

Modèle d’appareil
Durée d’exposition
Ouverture
ISO
Mode d'exposition
Exposition automatique Exposition manuelle Autobracketing
Photographe