Search and sort

Hasselblad Masters Awards 2016: Catégorie Architecture – Lauréate: Swee Oh

2016-02-01 « Le pont dansait et ondulait avec grâce pour celui qui le regarde, alors je l’ai capturé »

Remporter le prix dans la catégorie Architecture des Hasselblad Masters est un extraordinaire triomphe pour l’architecte Swee Oh, qui n’a commencé à prendre la photographie au sérieux qu’à partir de 2011 pour documenter ses projets.

hasselblad_masters_2016_swee_oh_architectureWinning entry in the Architecture category photographed by Hasselblad Master Swee Oh

« Je suis née à Penang et j’ai étudié l’architecture en Malaisie avant de m’installer aux États-Unis, raconte-t-elle. Je suis diplômée en Architecture de l’Université d’Arizona, et en 2002, je me suis installée à San Francisco pour travailler comme designer  spécialisée dans les soins de santé.

J’utilisais au départ un appareil compact tout à fait automatique, et ce n’est qu’en découvrant la qualité des images d’un ami photographe que je me suis rendue compte que les miennes étaient inintéressantes et sans relief. Il m’a montré d’autres splendides images sur Flickr et m’a enseigné les bases du post-traitement. Il n’en a pas fallu davantage: j’étais contaminée! J’avais découvert ma passion, et c’était irrémédiable! »

Ces cinq dernières années, Swee a perfectionné son talent en se baladant simplement avec son appareil pour prendre des photos à la moindre occasion. Elle a également participé à des ateliers, suivi des didacticiels et est désormais activement impliquée dans la communauté photographique en ligne. « Finalement, explique-t-elle, j’ai appris à créer des images dans un style qui m’est propre, et mon expérience en art et architecture a influencé ma manière d’interpréter un bâtiment, que ce soit pour le domaine artistique ou à des fins architecturales commerciales ».

Lorsque Swee a découvert pour la première fois le pont suspendu Seri Wawasan en Malaisie, elle fut frappée par ses câbles, qui lui donnaient l’allure de voiles, et fascinée par la multiplicité des formes perçues en fonction de l’angle de vue. « Pour l’image qui a été primée, je voulais montrer la délicatesse et l’élégance du pont en mettant en valeur la convergence des câbles vers le pilier central, dit-elle. Pour moi, c’était comme si le pont dansait et ondulait avec grâce pour celui qui le regarde ».

Alors que Swee utilise actuellement un CSC haut de gamme à objectif tilt/shift, son rêve d’accéder un jour au moyen format est en passe de se réaliser, puisque chaque lauréat des Masters Awards 2016 se verra notamment offrir un nouvel appareil Hasselblad. « Je rêve déjà des détails, de la plage dynamique et de la magie qu’on n’est pas capable d’atteindre avec un appareil plein cadre, s’enthousiasme-t-elle. L’opportunité de travailler avec un Hasselblad m’ouvre un tout nouvel univers d’exploration pour mes projets photographiques, et je me réjouis à l’idée d’apprendre à utiliser cette nouvelle plate-forme. »

sweeoh.smugmug.com

Facebook: Swee Oh

Instagram: @sweeoh88

Les dix gagnants auront pour mission de créer avec un moyen format Hasselblad un nouvel ensemble d’images exclusives sur le thème ‘Inspire’ (coïncidant avec le 75e anniversaire de Hasselblad) pour la nouvelle édition du Hasselblad Masters Commemorative Book. Lors d’une cérémonie spéciale à la photokina 2016 de Cologne en septembre prochain, Hasselblad remettra aux gagnants le trophée ainsi qu’un appareil photo qu’ils pourront conserver.

Hasselblad Masters 2016

Modèle d’appareil
Durée d’exposition
Ouverture
ISO
Mode d'exposition
Exposition automatique Exposition manuelle Autobracketing
Photographe